Sélectionner une page
La brouillade aux truffes, la vraie, l’authentique !

La brouillade aux truffes, la vraie, l’authentique !

La brouillade aux truffes, c’est aussi simple que des oeufs brouillés aux champignons. Mais il y a dans la truffe noire du Périgord quelque chose de magique qui rend cette recette absolument merveilleuse.

Compter 3 oeufs et 10g de truffe par personne. (et plus si affinités).

Déposer les oeufs (entiers, dans leur coquille) dans une boîte hermétique. Ajouter la truffe emballée dans un papier absorbant. Fermer la boîte, et la mettre au réfrigérateur pendant 24h.

Les oeufs sont poreux, ils vont s’imprégner de l’odeur de la truffe à travers la coquille.

Casser les oeufs dans un saladier. Réserver quelques fines lamelles de truffe pour la décoration, et râper le reste dans les oeufs. Saler et poivrer légèrement.

Déposer une noix de beurre 1/2 sel dans une poêle à fond épais et verser les oeufs.

Pendant toute la cuisson, remuer à l’aide d’un fouet pour bien mélanger et faire entrer de l’air dans la préparation afin de la rendre crémeuse.

Servir à l’assiette et décorer de quelques lamelles de truffe. Vous pouvez accompagner la brouillade d’une salade verte par exemple, pour apporter de la fraicheur.

Côté vin, on peut opter pour un rouge du sud, charnu et racé. Une légère aromatique de sous bois peut rappeler le côté sylvestre de la truffe. Pic Saint Loup, Malepère, Palette…

On peut également sortir le grand jeu, et servir l’un de ces vins rouges du sud de la vallée du rhône. Un Châteauneuf par exemple, choisi parmi ceux dont on dit qu’ils ‘truffent’.

Bonne dégustation !

 

 

La macédoine de légumes de Catherine Botti

La macédoine de légumes de Catherine Botti

Pour 4/6 personnes

1kg petit pois frais

1 botte de carotte fane

1 botte de rave fane (ou 150g de flageolets secs)

500g de pdt nouvelle délikatess moyenne

persil


 

La veille

Faire tremper les flageolets 2h, les cuire avec thym/laurier environ 30 minutes.

Ecosser les petits pois, les plonger dans l’eau bouillante avec gros sel 3-4 minutes.

Laver et gratter les carottes, les cuire à l’eau froide salée 5 minutes après ébullition.

Eplucher les pdterre, les cuire 5-6 à l’eau froide 5-6 minutes selon leur taille.

Laisser tous les légumes refroidir.

Couper les carottes en petits dés, puis les pommes de terre aussi, avec un peu d’huile d’olive pour éviter qu’elles ne se collent entre elles.

Mélanger tous les légumes délicatement et réserver au frais.

 

Le jour même

Faire une mayonnaise un peu épaisse, et l’incorporer à la jardinière.

Hâcher un peu de persil.
Déguster très frais, en accompagnement, si le coeur vous en dit, d’un aspic de cochon ou encore de Cabillaud ou Colin froid.

Vous pouvez servir avec un sauvignon blanc de Touraine sur le poisson, ou un Brouilly sur l’aspic de porc.

Bon appétit !

Et retrouvez ici les recette de Catherine Botti, MOF Primeur 2015.

Le Vin de Noix de ma Maman

Le Vin de Noix de ma Maman

Récoltez 36 noix fraiches (avant qu’elles ne fassent leur coque, fin juin-début juillet)
Mélangez dans un grand contenant :
1 litre d’eau de vie
4 litres de bon vin 12°
2 sachets de sucre vanillé
2 bâtons de vanille
20g de bois de cannelle
Laissez macérer 60 jours
Ajoutez 1,8kg de sucre
Laisser au repos quelques jours jusqu’à ce que le sucre ait complètement fondu
Remuez de temps en temps
Mettez en bouteilles
Ce vin a besoin de reposer 6 mois avant d’être bu… si vous en avez la patience !