Sélectionner une page

En Bourgogne, au sud de Beaune est produit le vin légendaire de Corton-Charlemagne, bijou de complexité et de finesse. Ce vin existe uniquement en blanc, il suffit pour s’en souvenir de penser à la barbe – blanche – de l’empereur. Oui, mais que vient faire Charlemagne dans nos histoires de vin de bourgogne ?

Afin de s’assurer le soutien de l’Eglise, l’empereur lègue en 775 son vignoble de Corton à la Collégiale Saint-Andoche de Saulieu. Plantée de pinot noir, la parcelle produit à l’époque du vin rouge, que consomme avec bonheur Charlemagne. Or les gouttes de vin rouge s’accrochant à sa barbe font des taches de couleur, d’où la fameuse barbe fleurie.

La légende raconte que pour plaire à son épouse, et garder une barbe immaculée, Charlemagne demanda aux moines de la collégiale de remplacer le pinot noir par du chardonnay, et produire ainsi à Corton un vin blanc. Depuis, le Grand Cru de Corton-Charlemagne est blanc !