Sélectionner une page

La brouillade aux truffes, c’est aussi simple que des oeufs brouillés aux champignons. Mais il y a dans la truffe noire du Périgord quelque chose de magique qui rend cette recette absolument merveilleuse.

Compter 3 oeufs et 10g de truffe par personne. (et plus si affinités).

Déposer les oeufs (entiers, dans leur coquille) dans une boîte hermétique. Ajouter la truffe emballée dans un papier absorbant. Fermer la boîte, et la mettre au réfrigérateur pendant 24h.

Les oeufs sont poreux, ils vont s’imprégner de l’odeur de la truffe à travers la coquille.

Casser les oeufs dans un saladier. Réserver quelques fines lamelles de truffe pour la décoration, et râper le reste dans les oeufs. Saler et poivrer légèrement.

Déposer une noix de beurre 1/2 sel dans une poêle à fond épais et verser les oeufs.

Pendant toute la cuisson, remuer à l’aide d’un fouet pour bien mélanger et faire entrer de l’air dans la préparation afin de la rendre crémeuse.

Servir à l’assiette et décorer de quelques lamelles de truffe. Vous pouvez accompagner la brouillade d’une salade verte par exemple, pour apporter de la fraicheur.

Côté vin, on peut opter pour un rouge du sud, charnu et racé. Une légère aromatique de sous bois peut rappeler le côté sylvestre de la truffe. Pic Saint Loup, Malepère, Palette…

On peut également sortir le grand jeu, et servir l’un de ces vins rouges du sud de la vallée du rhône. Un Châteauneuf par exemple, choisi parmi ceux dont on dit qu’ils ‘truffent’.

Bonne dégustation !