Sélectionner une page

Il est des vins qui ne laissent pas indifférent. Ce vin blanc en fait partie.

La robe dorée et brillante invite à la dégustation.

Le nez puissant évoque immédiatement la minéralité si particulière des roches volcaniques, accompagnée de notes iodées. Viennent ensuite les épices, le citron et les fruits blancs bien mûrs.

L’entrée en bouche est franche, directe, et annonce un vin sans compromis. L’équilibre subtil se joue entre largeur et relief. Et puis surtout, il y a ce toucher de bouche si particulier qu’offrent les rares vins blancs de macération. Le jus a connu la peau pendant 12 heures, et le vin s’en souvient.

La puissance de cette cuvée est également due à des raisins vendangés tardivement dans la saison, et donc gorgés de soleil, de sucres et d’arômes. Le vin est pourtant vinifié en sec, c’est-à-dire que les sucres résiduels sont presque imperceptibles. D’où une incroyable puissance aromatique et une teneur en alcool non négligeable.

Sur la terre volcanique de Santorin, dans les Cyclades, en Grèce, Haridimos Hatzidakis cultive ses vignes depuis une vingtaine d’années. Le climat est rude : un soleil chaud et un vent constant, qui sèchent les vignes et grillent le raisin. C’est pourquoi traditionnellement, les ceps de vigne sont conduits en corbeille. Le vigneron taille chaque pied pour lui donner une forme de nid, abritant ainsi les raisins du vent et les protégeant du soleil. Les vignes du domaine sont exposées nord, nord-est, offrant ainsi un sursis de fraîcheur.

Cette cuvée Nykteri est le témoignage des méthodes ancestrales de fabrication sur l’île de Santorin. Dérivé du grec Nykta [la nuit], car les raisins étaient traditionnellement vendangés à la douceur du soir, et macéraient en cuve à la fraîcheur de la nuit.

Enfin, pour la petite histoire, ce vignoble a la particularité d’être ‘franc de pied’, c’est à dire non-greffé. En effet, la terre volcanique sur laquelle il pousse l’a protégé du phylloxera, ce parasite qui décima le vignoble européen il y a de ça bientôt 150 ans.

A mes yeux ce vin n’est pas parfait, il est lumineux, et c’est tellement mieux ! Il y a quelque chose de magique dans la rencontre entre tous ces facteurs si singuliers. Alors d’où vient cette puissante émotion de dégustation ? C’est un mystère, pourvu que le mystère demeure.