Sélectionner une page

Une petite semaine pour se remettre des festivités de fin d’année, et c’est déjà le moment de la galette des rois ! Traditionnelle galette de pâte feuilletée garnie de frangipane, on la sert dés le 6 janvier.

La frangipane onctueuse est relevée par la texture légère et croquante de la pâte feuilletée dorée au four. Côté saveurs, la sucrosité domine. Enfin, l’amande et le beurre frais se partagent la palette aromatique.

On associera volontiers un vin blanc que l’on choisira légèrement doux. Sinon gare au choc sucre – acidité, il peut être rude sur un dessert comme celui-ci !

Et comme le feuilleté appelle les bulles, on peut s’orienter sur une méthode ancestrale, par exemple une Clairette de Die. Un cidre peut également s’avérer un choix judicieux : effervescent, légèrement sucré et peu alcoolisé, il accompagne parfaitement la galette et permet de terminer le repas en légèreté.

Il est également possible d’opter pour un blanc liquoreux. On prendra soin de le choisir bien équilibré, avec suffisamment de vivacité pour que l’accord ne soit pas saturé en sucre. Un vouvray moelleux de François Chidaine, un pinot gris de Clément Klur, ou encore un jurançon du domaine Lapeyre devraient vous réjouir.

Bonne dégustation !